Annie savin

Portrait d’Annie Savin, Artiste plasticienne (dessin et gravure)

Comment êtes-vous devenue plasticienne?

Le dessin m’a toujours accompagné dans mon enfance. C’est donc naturellement que j’ai suivi un cursus d’arts plastiques. J’ai continué à dessiner régulièrement à côté de mes activités de maquettiste dans l’édition. Puis, j’ai décidé il y a 5 ans de me consacrer pleinement à mon activité de plasticienne.

A part le dessin, à quelle autre technique faites vous appel?

La gravure est une activité à laquelle je m’adonne régulièrement ces dernières années. Je m’y suis consacrée après une période où j’ai travaillé sur le bois. J’ai d’ailleurs réalisé un CAP d’ébénisterie. J’aimais creuser, tailler, inscrire dans la matière. La gravure me permet de retrouver ces sensations.

Vous travaillez dans un atelier au Studio Albatros, comment avez-vous connu ce lieu?

Par bouche oreille: un ami m’en avait parlé. J’ai donc atterri dans le lieu un peu par hasard et j’en suis très heureuse. J’aime le fait d’être entourée par d’autres artistes, de ne pas être isolée donc. Vous savez, dans nos métiers, on travaille seule, alors échanger régulièrement avec des sculpteurs, des peintres, des musiciens, c’est très agréable. Il y a peu d’endroits comme l’Albatros, et je suis très heureuse d’y avoir mon atelier.

Vous animez des cours de gravure?

Oui, j’enseigne la gravure de pour un public d’adultes en petit groupe. La spécificité de mes cours réside entre autre dans ce format de cours: je ne prends pas plus de trois personnes par atelier pour accompagner au mieux les participants dans la pratique.

Du coup, j’anime plusieurs petits ateliers par semaine, les mercredis, jeudis et vendredis et des stages le week-end.
On peut intégrer les ateliers à tout moment de l’année.

Site : anniesavin.wordpress.com

Share This
X